Des pistolets mitrailleurs fabriqués chez Perfection Métal, dont deux patrons

Procès Perfection Métal: des pistolets utilisés pour le meurtre de Ducarme Joseph et d`autres crimes


Des pistolets mitrailleurs fabriqués chez Perfection Métal, dont deux patrons subissent leur procès depuis un mois, ont été utilisés dans des meurtres et tentatives de meurtre liés au crime organisé ces dernières années à Montréal et ailleurs. Le plus célèbre de ces crimes est l`assassinat du chef de gang Ducarme Joseph tué en 2014. Les jurés ne connaissent pas tous ces détails qui peuvent maintenant être révélés puisqu`ils sont séquestrés pour leurs délibérations depuis hier.
Pierre Larivière... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, La Presse) - image 1.0
Agrandir

Pierre Larivière

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, La Presse
Jean-Pierre Huot... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, La Presse) - image 1.1
Agrandir

Jean-Pierre Huot

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, La Presse

Le contexte 

Les jurés ignorent ces détails car ils n`ont pas été décrits avec précision dans la preuve. La poursuite a fait ce choix car les propriétaires de l`usine Perfection Métal, Jean-Pierre Huot et Pierre Larivière, sont uniquement accusés de possession et de fabrication d`armes prohibées. Le jury sait que de vraies armes fabriquées chez Perfection Métal ont été retrouvées dans 25 événements différents et que la plupart d`entre elles ont été analysées par les experts du Laboratoire de sciences judiciaires, sans plus. Mais en recoupant les dates, en consultant des documents judiciaires et en effectuant quelques recherches, La Presse a pu retracer plusieurs de ces événements.

Vengeance posthume du parrain

Le premier août 2014, le chef de gang Ducarme Joseph a été abattu de plusieurs projectiles à la tête, à l`angle du boulevard Saint-Michel et de la rue Michel-Ange, dans le nord-est de Montréal. Sur les lieux du crime, les policiers ont trouvé deux de ces pistolets mitrailleurs de type Tec-9. L`une des deux armes s`est brisée durant le crime puisque sa carcasse - qui a été confectionnée en deux parties collées et vissées - était séparée en deux morceaux. Sur les lieux, les enquêteurs ont également récupéré plus de 35 douilles ou cartouches. Personne n`a été arrêté, mais Joseph a vraisemblablement été victime de la vengeance posthume du défunt parrain de la mafia, Vito Rizzuto.

Une arme, deux suspects 

Le premier août 2016, le mafieux Marco Pizzi a été victime d`une tentative de meurtre dans l`est de Montréal. Deux individus armés à bord d`une camionnette ont percuté sa voiture, mais ils n`ont tiré aucun coup de feu en raison de la présence d`enfants à proximité. Les policiers ont trouvé dans le véhicule abandonné par les suspects des traces d`ADN qui les ont menés à un certain Kevin Rochebrun. Lorsque ce dernier a été arrêté, les policiers ont trouvé dans sa voiture un pistolet Tec-9 fabriqué chez Perfection Métal. Sur cette même arme, les policiers ont isolé l`ADN d`un autre individu qui correspond à un profil génétique retrouvé sur un morceau de vêtement abandonné et brûlé après le meurtre d`un client innocent du café Sinatra en juin 2016, selon des documents judiciaires obtenus par La Presse.

Un prédateur sexuel criblé de balles 

Le 11 février 2015, un prédateur sexuel, Mario Bourgeois, qui était en libération conditionnelle, a été criblé de balles alors qu`il venait de sortir de sa maison de transition, dans le quartier Rosemont, dans l`est de Montréal. Peu après, les policiers ont retrouvé dans la neige l`arme du crime : un pistolet mitrailleur Tec-9 provenant de chez Perfection Métal. Aucun suspect n`a encore été arrêté relativement à ce meurtre.

Un caïd ciblé

Le 22 avril 2014, un caïd de la région de Chambly, Marcel Raymond, a été victime d`une tentative de meurtre à son domicile situé à Richelieu. Aucune arme n`a été retrouvée sur les lieux, mais l`analyse des projectiles et des douilles retrouvées sur place a permis d`établir que l`arme utilisée était un pistolet Tec-9 fabriqué chez Perfection Métal, selon une déclaration sous serment à l`appui d`un mandat de perquisition obtenu par La Presse. Selon la police, Marcel Raymond aurait été impliqué dans le trafic de stupéfiants et aurait eu des liens avec les Hells Angels, en particulier ceux de la section South.

Un ex-motard rattrapé par son passé

Le 6 mai 2014, Richard Rousseau, 50 ans, ex-fier-à-bras membre des Blatnois de la Mauricie, défunt club-école des Hells Angels, a été abattu de plusieurs projectiles dans la rue Yves-Blais, à Terrebonne. M. Rousseau, qui se déplaçait en fauteuil roulant, était accompagné d`une femme au moment où le crime a été commis. Selon nos informations, l`arme qui a été utilisée serait un Tec-9 fait à l`usine Perfection Métal. Personne n`a été arrêté relativement à ce meurtre qui pourrait avoir été commis à la demande des motards.

Des balles de Tec-9 dans un entrepôt 

En janvier 2015, les corps d`un homme et d`une femme, Martin Bélair et Nancy Beaulieu, ont été retrouvés dans la boîte d`une camionnette à Mascouche. L`homme et la femme, qui formaient un couple depuis peu, venaient d`acheter un bar à Saint-Hyacinthe. Le couple n`a pas été tué par des projectiles tirés d`un pistolet Tec-9. En revanche, durant l`enquête, les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont perquisitionné un local dans lequel ils ont découvert des traces de projectiles qui auraient été tirés par des imitations de pistolets Tec-9 fabriqués chez Perfection Métal. Deux hommes ont été arrêtés et accusés de ce double meurtre en mai 2016.

Mafia turque et arsenal militaire

En 2017, les enquêteurs de la Division du crime organisé du SPVM ont mené au moins deux enquêtes au cours desquelles ils ont trouvé trois pistolets Tec-9 qui auraient été confectionnés chez Perfection Métal. La première, baptisée Narkotik, a ciblé un réseau de trafic d`héroïne lié à la mafia turque. La deuxième a visé un réseau lié à la mafia et au crime organisé libanais, et a mené à la saisie d`un véritable arsenal dans un logement du boulevard René-Laennec à Laval.

Vol chez Birks à Laval

Le 23 décembre 2015, deux jours avant Noël, deux individus armés ont fait irruption à la succursale de la bijouterie Birks du Carrefour Laval, ont fracassé les vitres des présentoirs et ont fait main basse sur plus de 300 000 $ en montres et en bijoux. Après enquête, les policiers de Laval ont arrêté un voleur à main armée récidiviste, Marco Ruest, et retrouvé chez lui un pistolet Tec-9 confectionné chez Perfection Métal similaire à l`une des armes tenues par les suspects lors du vol spectaculaire. Aucun coup de feu n`a été tiré lors de l`événement. Ruest a plaidé coupable à des accusations de vol à main armée et a été condamné à 15 ans de pénitencier en février 2017.

Une arme vendue 800 $

Durant le procès, M. Huot, a admis qu`à la demande d`un client qui lui avait apporté un vrai Tec-9, 60 imitations du pistolet mitrailleur de l`entreprise américaine Intratec avaient été fabriquées dans son usine en 2013. Entre 2014 et 2018, les policiers ont retrouvé plus de 30 d`entre eux, ce qui représente plus de 50 % des pistolets que l`entreprise admet avoir fabriqués. Outre sur des scènes d`attentats, certains Tec-9 ont été saisis durant des enquêtes d`envergure. Quatre ont été retrouvés en Ontario. Selon des documents judiciaires, M. Huot a déclaré aux policiers que chaque arme était vendue 800 $.

Source: lapresse.ca