L`opposition à l`hôtel de ville accuse l`administration Plante de faire

L`opposition accuse Plante de faire de la partisanerie en propreté


L`opposition à l`hôtel de ville accuse l`administration Plante de faire preuve de partisanerie en privilégiant des arrondissements de Projet Montréal dans un nouveau programme de propreté.

Cinq maires d`arrondissement d`Ensemble Montréal ont fait une sortie pour dénoncer l`annonce la semaine dernière d`un nouveau programme pour améliorer la propreté. S`ils appuient une telle initiative, ils déplorent que seuls des arrondissements relevant de Projet Montréal en profiteront. Ces élus réclament que le programme soit étendu aux 19 arrondissements.

Les mairesses de Montréal-Nord et Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles ont d`autant plus mal digéré le nouveau programme que leurs arrondissements ont vu leur financement en matière de propreté amputé.

Paradoxalement, Projet Montréal a longtemps accusé l`administration Coderre (aujourd`hui devenu Ensemble Montréal) de favoriser ses propres arrondissements lorsqu`elle était au pouvoir. L`opposition assure qu`elle a toujours tenu compte de tous les arrondissements lorsqu`elle dirigeait Montréal.

Rappelons que la Ville a annoncé le 17 mai dernier que les brigades de propreté seront actives de juin à octobre, dans le cadre d`un projet pilote, dans les secteurs achalandés d`Ahuntsic-Cartierville, de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, de Rosemont-La Petite-Patrie, de Verdun et de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. Le programme de propreté est déjà en vigueur depuis 2016 dans Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Le Plateau-Mont-Royal, Le Sud-Ouest et Ville-Marie.

Source: lapresse.ca