Les demandeurs d`asile qui entrent illégalement au Canada - seulement

Ottawa s`attaque aux demandes d`asile irrégulières


Les demandeurs d`asile qui entrent illégalement au Canada - seulement pour attendre plusieurs mois avant que leur demande de statut de réfugié ne soit traitée - pourraient voir leur dossier finalisé plus rapidement en raison des changements apportés par le gouvernement fédéral.

L`agence indépendante qui traite les revendications du statut de réfugié entend accélérer le traitement des dossiers de ceux qui traversent illégalement la frontière, par exemple en entrant au Canada en provenance des États-Unis par des chemins forestiers non officiels pour revendiquer le statut de réfugié.

Les changements feront en sorte que des douzaines de membres supplémentaires de la Commission de l`immigration et du statut de réfugié se consacreront exclusivement au traitement de ces demandes, car le conseil continue à composer avec un important arriéré de dossiers.

Le ministre de l`Immigration Ahmed Hussen espère que cela enverra un message au monde que le fait de sauter la frontière n`offre pas de billet gratuit pour le Canada, que les réclamations seront entendues rapidement et que les personnes dont la demande sera jugée illégitime seront expulsées du pays.

L`agence est en train d`embaucher 64 employés qui seront affectés au traitement des demandes d`immigration irrégulières.

L`agence estime que le personnel supplémentaire lui permettra de traiter 17 000 autres demandes d`asile d`ici le 31 mars 2020.

Source: lapresse.ca