Quatre cadets du Collège militaire royal de Saint-Jean ont été

Collège militaire de Saint-Jean: des cadets accusés d`avoir profané le Coran


Quatre cadets du Collège militaire royal de Saint-Jean ont été accusés d`avoir profané un Coran avec du bacon et des fluides corporels pendant la longue fin de semaine de Pâques, a appris La Presse canadienne.

L`incident allégué aurait eu lieu lors d`une fête dans un chalet et aurait impliqué en grande partie des étudiants de première année du collège militaire, qui auraient apparemment filmé les gestes.

Le lieutenant-général Charles Lamarre, chef du personnel militaire, précise que d`autres étudiants du collège ont rapporté l`incident à leurs supérieurs après qu`on leur eut montré les vidéos.

Une enquête lancée par la suite par le commandant du collège a permis de croire que les quatre cadets avaient enfreint les règles de l`armée, mais deux d`entre eux ont depuis fait appel.

Le lieutenant-général Lamarre ajoute que son bureau se penche sur le dossier et affirme que la profanation de tout symbole religieux par un membre des Forces canadiennes ne sera pas tolérée.

Profaner un Coran est considéré comme blasphématoire par les musulmans et de tels gestes ont déjà déclenché de violentes manifestations et des émeutes meurtrières ces dernières années.

L`incident allégué à Saint-Jean est survenu alors que le lieutenant-général Lamarre et d`autres commandants militaires tentent d`amener les Forces armées à se diversifier.

Source: lapresse.ca