NEW YORK (AFP) -  Wall Street reculait vendredi à l`ouverture, toujours

Wall Street, toujours incertaine sur la géopolitique, ouvre en baisse

NEW YORK (AFP) - 
Wall Street reculait vendredi à l`ouverture, toujours affectée par les craintes géopolitiques liées à la Corée du Nord et à la veille d`un week-end prolongé.

Vers 13H45 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, perdait 0,20%, à 24.761,95 points.

Le Nasdaq, à forte composante technologique, lâchait 0,04%, à 7.421,36 points.

L`indice élargi S&P 500 abandonnait 0,22%, à 2.721,70 points.

La Bourse de New York avait terminé en baisse jeudi, le président américain, Donald Trump, suscitant surprise et inquiétudes en annulant son sommet avec le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, et en menaçant de durcir les droits de douane sur les importations de véhicules: le Dow Jones avait perdu 0,30% et le Nasdaq 0,02%.

"Les tensions géopolitiques persistent bien que la Corée du Nord a indiqué être toujours prête à discuter malgré l`annulation par les Etats-Unis d`une rencontre très attendue", ont affirmé les analystes de Charles Schwab.

Après avoir dénoncé jeudi le "profond manque de bonne foi" du régime de Pyongyang, Donald Trump a salué vendredi sur Twitter la réaction "productive" et "chaleureuse" de la Corée du Nord.

Dans la foulée, le président américain a affirmé vendredi que des discussions étaient en cours avec Pyongyang et que la rencontre pourrait malgré tout "avoir lieu le 12" juin, comme initialement prévu.

La séance s`annonçait par ailleurs calme à la veille d`un week-end de trois jours, les marchés étant fermés lundi en raison du "Memorial Day" aux Etats-Unis.

"Un week-end prolongé est exactement ce dont a besoin le marché pour se reposer après une semaine épuisante de nouvelles liées au commerce et à la Corée du Nord", a noté quant à lui Patrick O`Hare, de Briefing.

De plus, "à partir d`aujourd`hui, les investisseurs passent sur un mode vacances et fin du mois. Les volumes risquent d`être très limités jusqu`au début de la semaine suivante", a affirmé Karl Haeling de LBBW.

Le marché obligataire se détendait: le taux de rendement des bons du Trésor américains à 10 ans reculait à 2,930%, contre 2,977% la veille, et celui à 30 ans baissait à 3,087%, contre 3,125% à la précédente clôture.

Parmi les indicateurs du jour, les commandes industrielles aux Etats-Unis ont baissé plus que prévu en avril sous l`effet d`un recul marqué des commandes du secteur aéronautique civil, selon les chiffres du département du Commerce publiés vendredi.

Source: france24.com