SÉOUL (AFP) -  Les deux Corées vont défiler ensemble et présenter

Jeux Asiatiques-2018: les deux Corées présenteront des équipes unifiées dans plusieurs disciplines

SÉOUL (AFP) -  Les deux Corées vont défiler ensemble et présenter des équipes unifiées dans plusieurs disciplines pour les Jeux Asiatiques-2018 en Indonésie, selon un communiqué conjoint publié lundi à Séoul. "Le Sud et le Nord se sont mis d`accord pour défiler ensemble aux cérémonies d`ouverture et de clôture des Jeux Asiatiques-2018 (...) et pour unir leurs équipes pour plusieurs disciplines", selon ce communiqué diffusé par le ministère des sports sud-coréen.Ces jeux se tiennent à Jakarta et Palembang du 18 août au 2 septembre.Cette annonce illustre le rapprochement des deux parties de la péninsule coréenne, amorcé lors des jeux Olympiques d`hiver.Lors ...


PÉKIN (AFP) -  La Chine n`était pas assise à la table

Sur la Corée du Nord, Pékin ne se laissera pas mettre de côté

PÉKIN (AFP) -  La Chine n`était pas assise à la table de Donald Trump et de Kim Jong Un lors de leur sommet historique mais cela ne l`a pas empêchée de marquer une victoire stratégique et de signifier clairement que rien ni personne ne pourra la mettre à l`écart, soulignent les analystes.Il y a tout juste quelques mois, on aurait pu imaginer que la Chine se ferait court-circuiter par Washington qui établissait des liens directs avec Pyongyang.Mais Pékin tenait à son influence sur la péninsule où il revendique depuis longtemps des intérêts économiques et de sécurité. La Chine n`a pas perdu ...


PYONGYANG (AFP) -  Donald Trump a agité la carotte des investissements

Investir en Corée du Nord: gouffre sans fond ou occasion en or?

PYONGYANG (AFP) -  Donald Trump a agité la carotte des investissements étrangers devant Kim Jong Un lors de leur sommet nucléaire mais rares seront les investisseurs à s`aventurer en Corée du Nord, environnement économique à haut risque, estiment les analystes.A Singapour, le président américain a montré au dirigeant nord-coréen un film où les trains à grande vitesse le disputaient aux gratte-ciel étincelants, illustration d`un avenir radieux si seulement Pyongyang renonçait à son arsenal atomique. Les optimistes expliquent que la Corée du Nord a des atouts à faire valoir, la richesse de ses sous-sols, sa main d`oeuvre bon marché et sa géographie.Mais ...


PYONGYANG (AFP) -  Après le sommet historique de Singapour entre Donald

Après le sommet, Pyongyang rêve d`un avenir sportif plus prometteur

PYONGYANG (AFP) -  Après le sommet historique de Singapour entre Donald Trump et Kim Jong Un, des responsables de l`arène sportive nord-coréenne rêvent d`un avenir sportif plus prometteur, espérant que le pays reclus pourra sortir de son isolement.La Corée du Nord est soumise à de multiples trains de sanctions du conseil de sécurité de l`ONU du fait de ses programmes nucléaires et balistique interdits et n`accueille pas souvent des événements sportifs internationaux.L`année dernière, le Nord avait abrité des matches qualificatifs pour la Coupe d`Asie des nations de football féminin, soit l`événement sportif le plus important à s`y dérouler depuis des années.Comme ...


NEW YORK (AFP) -  Wall Street reculait vendredi à l`ouverture, toujours

Wall Street, toujours incertaine sur la géopolitique, ouvre en baisse

NEW YORK (AFP) -  Wall Street reculait vendredi à l`ouverture, toujours affectée par les craintes géopolitiques liées à la Corée du Nord et à la veille d`un week-end prolongé.Vers 13H45 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, perdait 0,20%, à 24.761,95 points.Le Nasdaq, à forte composante technologique, lâchait 0,04%, à 7.421,36 points.L`indice élargi S&P 500 abandonnait 0,22%, à 2.721,70 points.La Bourse de New York avait terminé en baisse jeudi, le président américain, Donald Trump, suscitant surprise et inquiétudes en annulant son sommet avec le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, et en menaçant de durcir les droits de douane sur ...


WASHINGTON (AFP) -  Moins de 24 heures après avoir annulé son

Trump évoque un possible maintien du sommet avec Kim qu`il a annulé

WASHINGTON (AFP) -  Moins de 24 heures après avoir annulé son sommet très attendu avec Kim Jong Un, Donald Trump a surpris vendredi en affichant son optimisme sur les discussions avec Pyongyang, allant même jusqu`à évoquer le possible maintien du sommet du 12 juin."Nous leurs parlons en ce moment", a-t-il déclaré depuis les jardins de la Maison Blanche, au lendemain de l`envoi d`un courrier dans lequel il annonçait qu`il ne se rendrait pas à Singapour comme prévu et dénonçait "l`hostilité" du régime de Pyongyang."Ils veulent vraiment le faire. Nous aimerions le faire", a-t-il ajouté, interrogé sur la possibilité de ce face-à-face ...



WASHINGTON (AFP) -  Moins de 24 heures après avoir annulé son

Trump dit que le sommet avec Kim pourrait malgré tout avoir lieu le 12 juin

WASHINGTON (AFP) -  Moins de 24 heures après avoir annulé son sommet avec Kim Jong Un, le président américain Donald Trump a affirmé vendredi que des discussions étaient en cours avec Pyongyang et que la rencontre pourrait malgré tout "avoir lieu le 12" juin, comme initialement prévu."Nous leur parlons en ce moment", a-t-il déclaré depuis les jardins de la Maison Blanche. "Ils veulent vraiment le faire. Nous aimerions le faire. Nous verrons ce qui va se passer", a-t-il ajouté, ajoutant que la rencontre "pourrait même avoir lieu le 12". ...


SEOUL (AFP) -  Avec l`annulation subite par Donald Trump de son

Sommet annulé: une aubaine pour Pyongyang ou tactique de négociation américaine?

SEOUL (AFP) -  Avec l`annulation subite par Donald Trump de son sommet avec Kim Jong Un, le dirigeant nord-coréen semble avoir de meilleures cartes en main, insufflant une nouvelle vigueur à la relation avec Pékin et rapprochant les deux Corées, jugent des experts.Un jour seulement avant la volte-face de M. Trump, des responsables américains laissaient entendre que ce sommet historique entre un président américain en exercice et un représentant de la dynastie régnante de Pyongyang avait toutes les chances de se tenir comme prévu le 12 juin à Singapour. La rencontre aurait été le point d`orgue d`une relation passée en quelques ...


PÉKIN (AFP) -  Qualifié de

Le fiasco du sommet remet la Chine au centre du "poker" Trump-Kim

PÉKIN (AFP) -  Qualifié de "joueur de poker de niveau mondial" par Donald Trump, le président chinois Xi Jinping pourrait remporter la mise avec l`annulation du sommet prévu entre le président américain et le numéro un nord-coréen Kim Jong Un.Début mars, Pékin, seul allié du régime nord-coréen, s`était publiquement félicité de la perspective de la rencontre Trump-Kim, après des mois de menaces mutuelles qui pouvaient faire craindre un conflit nucléaire à sa frontière.Mais le rapprochement qui se dessinait entre Washington et Pyongyang pouvait aussi se faire aux dépens de la Chine, soulignent des analystes.Au point que Xi Jinping a engagé un ...


SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord s`est dite vendredi toujours

Annulation du sommet Trump-Kim: Pyongyang toujours prêt au dialogue avec Washington

SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord s`est dite vendredi toujours disposée à dialoguer avec Washington malgré l`annulation soudaine par Donald Trump du sommet prévu entre les deux pays dans une volte-face qui replonge la péninsule coréenne dans l`incertitude.Le président américain a annulé jeudi le sommet prévu le 12 juin à Singapour avec Kim Jong Un, évoquant l`"hostilité" de Pyongyang qu`il a mis en garde contre toute action "stupide ou irresponsable". C`est par un courrier d`une vingtaine de lignes adressé à M. Kim que le 45e président des Etats-Unis a fait part de sa décision de renoncer au face-à-face dont il ...


NEW YORK (AFP) -  Wall Street a terminé en baisse jeudi,

Wall Street, surprise par deux annonces de Donald Trump, termine en baisse

NEW YORK (AFP) -  Wall Street a terminé en baisse jeudi, le président américain Donald Trump suscitant surprise et inquiétudes en annulant son sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et en menaçant de durcir les droits de douane sur les importations de véhicules.Selon les résultats définitifs à la clôture, l`indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a lâché 0,30% à 24.811,76 points.Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a perdu 0,02% à 7.424,43 points.L`indice élargi S&P 500 a abandonné 0,20% à 2.727,76 points."Le marché est particulièrement concentré sur deux dossiers actuellement, les négociations commerciales et les craintes géopolitiques avec la ...



WASHINGTON (AFP) -  Donald Trump a brutalement annulé jeudi le sommet

Trump annule son sommet très attendu avec Kim

WASHINGTON (AFP) -  Donald Trump a brutalement annulé jeudi le sommet prévu dans moins de trois semaines à Singapour avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, dénonçant "l`hostilité" du régime de Pyongyang, tout en ne fermant pas la porte à une rencontre ultérieure.C`est par d`une vingtaine de lignes adressé au dirigeant trentenaire que le 45e président des Etats-Unis a fait part de sa décision de renoncer au face-à-face historique du 12 juin, dont il avait lui-même accepté le principe à la stupéfaction générale."J`estime qu`il n`est pas opportun, à ce stade, de maintenir cette rencontre", indique le locataire de la Maison Blanche ...


WASHINGTON (AFP) -  Donald Trump a annulé jeudi le sommet historique

Donald Trump annule le sommet très attendu avec Kim Jong Un

WASHINGTON (AFP) -  Donald Trump a annulé jeudi le sommet historique prévu dans moins de trois semaines à Singapour avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, dénonçant "l`hostilité" du régime de Pyongyang, tout en ne fermant pas la porte à une rencontre ultérieure.C`est par un d`une vingtaine de lignes adressé au dirigeant trentenaire que le 45e président des Etats-Unis a fait part de sa décision de renoncer au face-à-face du 12 juin, dont il avait lui-même accepté le principe à la stupéfaction générale."J`estime qu`il n`est pas opportun, à ce stade, de maintenir cette rencontre", indique le locataire de la Maison Blanche ...


WASHINGTON (AFP) -  L`annulation du sommet qui devait se tenir entre

De la guerre des mots au sommet historique annulé: un an et demi de relations Kim-Trump

WASHINGTON (AFP) -  L`annulation du sommet qui devait se tenir entre Donald Trump et Kim Jong Un le 12 juin à Singapour est le dernier rebondissement dans une relation mouvementée entre les deux dirigeants, qui ont alterné promesses pacifiques et insultes personnelles. - Menaces nucléaires -Le 2 janvier 2017, avant même sa prise de fonction, le nouveau président américain affirme que la Corée du Nord ne sera jamais en mesure de développer une "arme nucléaire capable d`atteindre le territoire américain".L`option diplomatique semble d`abord être de mise: en mai 2017, avant le début de l`escalade de tensions, Donald Trump se dit prêt ...


WASHINGTON (AFP) -  Le président américain, Donald Trump, a annulé jeudi

Donald Trump annule son sommet avec Kim Jong Un

WASHINGTON (AFP) -  Le président américain, Donald Trump, a annulé jeudi le sommet historique prévu le 12 juin à Singapour avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, dénonçant "la colère" et "l`hostilité" du régime de Pyongyang."J`estime qu`il n`est pas opportun, à ce stade, de maintenir cette rencontre prévue depuis longtemps", indique le président américain dans un courrier au leader nord-coréen rendu public par la Maison Blanche. "J`étais très impatient de vous y rencontrer. Malheureusement, au regard de l`énorme colère et de l`hostilité affichée dans votre dernière déclaration en date, je trouve qu`il serait inapproprié, à l`heure actuelle, de tenir cette rencontre ...


SEOUL (AFP) -  La Corée du Nord a démantelé son site

La Corée du Nord a démantelé son site d`essais nucléaires avant un sommet avec Washington

SEOUL (AFP) -  La Corée du Nord a démantelé son site d`essais nucléaires, ont rapporté jeudi des médias invités à assister à l`opération savamment orchestrée, présentée par le régime comme un geste de bonne volonté avant un sommet potentiel avec les Etats-Unis.Pyongyang avait fait part de son projet de démanteler "complètement" son site de Punggye-ri, dans le nord-est, et quelques journalistes étrangers avaient été invités à observer l`opération.Des reporters présents ont décrit une série d`explosions survenues tout au long de la journée, dont trois dans les tunnels d`entrée menant à la structure souterraine. Des casernements voisins et d`autres structures ont été ...



SÉOUL (AFP) -  Pyongyang a jugé jeudi

Pyongyang fustige des propos "stupides" de Pence et entretient le doute sur le sommet

SÉOUL (AFP) -  Pyongyang a jugé jeudi "stupides" des mises en garde du vice-président américain Mike Pence, menaçant à nouveau d`annuler un sommet historique dont la tenue est également mise en doute par Donald Trump.Le président américain doit rencontrer le 12 juin à Singapour le leader nord-coréen Kim Jong Un pour des discussions devant permettre d`avancer vers un règlement de l`épineux dossier du nucléaire nord-coréen.Mais l`euphorie née de la remarquable détente apparue sur la péninsule depuis le début de l`année et de la perspective de cette poignée de mains historique a laissé place au doute ces derniers jours, Washington et Pyongyang ...


SÉOUL (AFP) -  Des journalistes étrangers étaient en route mercredi pour

Pyongyang se prépare à démanteler son site nucléaire malgré les doutes sur le sommet

SÉOUL (AFP) -  Des journalistes étrangers étaient en route mercredi pour couvrir la cérémonie de démantèlement du site nord-coréen d`essais nucléaires, un geste de bonne volonté avant un sommet historique dont la tenue est cependant mise en doute par Donald Trump.Le Nord avait annoncé le mois dernier qu`il allait détruire le site de Punggye-ri, dans le nord-est, en faisant exploser les tunnels d`accès, une annonce saluée par Washington et Séoul.Punggye-ri a été le théâtre des six essais nucléaires menés par Pyongyang. Le dernier en date, le plus puissant à ce jour, a eu lieu en septembre et aurait été celui d`une ...


SÉOUL (AFP) -  La promesse du leader nord-coréen Kim Jong Un

Le site d`essais nucléaires que Pyongyang veut démanteler

SÉOUL (AFP) -  La promesse du leader nord-coréen Kim Jong Un de démanteler le seul site connu d`essais nucléaires de Corée du Nord braque les projecteurs sur ce centre de Punggye-ri, installation secrète près de la frontière avec la Chine.Ce site souterrain a été le théâtre des six tests nucléaires menés par Pyongyang, dont le dernier en septembre. La Corée du Nord a annoncé qu`il ferait exploser les tunnels d`accès devant les médias étrangers entre mercredi et vendredi.Ce démantèlement se veut un geste de bonne volonté avant le sommet historique entre M. Kim et le président américain Donald Trump, prévu théoriquement ...


SÉOUL (AFP) -  Des journalistes étrangers étaient en route mercredi pour

La Corée du Nord prépare le démantèlement de son site nucléaire malgré les doutes de Trump

SÉOUL (AFP) -  Des journalistes étrangers étaient en route mercredi pour couvrir la destruction du site nord-coréen d`essais nucléaires, un geste de bonne volonté avant un sommet historique dont la tenue est cependant mise en doute par Donald Trump.Le Nord avait annoncé le mois dernier qu`il allait détruire le site de Punggye-ri, dans le nord-est, en faisant exploser les tunnels d`accès, une annonce saluée par Washington et Séoul.Punggye-ri a été le théâtre des six essais nucléaires menés par Pyongyang. Le dernier en date, le plus puissant à ce jour, a eu lieu en septembre et aurait été celui d`une bombe à ...


PÉKIN (AFP) -  Des journalistes étrangers sont partis mardi pour la

Des journalistes partent pour la Corée du Nord en vue de la destruction d`un site nucléaire

PÉKIN (AFP) -  Des journalistes étrangers sont partis mardi pour la Corée du Nord où ils doivent assister à la destruction de son site d`essais nucléaires, une promesse vue comme un geste de bonne volonté avant un sommet prévu avec les Etats-Unis.Des reporters de Chine, de Russie et des Etats-Unis ont embarqué dans un petit avion à l`aéroport international de Pékin, a rapporté la chaîne de télévision chinoise CCTV, qui fait partie des médias invités.Ils doivent assister au démantèlement du site de tests atomiques de Punggye-ri, dans le nord-est de la Corée du Nord. Celui-ci doit avoir lieu entre mercredi et ...


WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump reçoit mardi son

Trump reçoit Moon, le sommet avec Kim Jong Un en question

WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump reçoit mardi son homologue sud-coréen Moon Jae-in pour évoquer son sommet avec le leader nord-coréen Kim Jong Un sur lequel flotte désormais un parfum d`incertitude.A trois semaines du rendez-vous historique de Singapour, dont le déroulement reste encore entouré d`un épais mystère, le locataire de la Maison Blanche compte sur celui de la "Maison Bleue" pour l`aider à décrypter les intentions exactes de l`homme fort de Pyongyang.Au coeur des débats, la question de dénucléarisation, que Washington veut "complète, vérifiable et irréversible" et sur laquelle le Nord n`a pas véritablement dévoilé son jeu.MM. Trump et ...


NEW YORK (AFP) -  Wall Street a terminé en baisse jeudi,

Wall Street anxieuse face à la montée des taux et les tensions géopolitiques

NEW YORK (AFP) -  Wall Street a terminé en baisse jeudi, préoccupée par la hausse des taux d`intérêt et les nombreux éléments d`incertitudes géopolitiques, dont les relations commerciales entre les États-Unis et la Chine.Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a perdu 0,22% à 24.713,98 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé de 0,21%, à 7.382,47 points.L`indice élargi S&P 500 a baissé de 0,09% à 2.720,13 points."Ce repli n`est pas lié à une raison en particulier mais plutôt à une incertitude généralisée sur le commerce mondiale et les taux d`intérêt", avance Karl Haeling de LBBW. Le taux d`emprunt ...


WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump a affirmé jeudi

Rassurant sur le sommet, Trump se veut conciliant avec Kim Jong Un

WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump a affirmé jeudi que les préparatifs pour son sommet avec le leader nord-coréen Kim Jong Un suivaient leur cours, assurant que ce dernier resterait au pouvoir s`il renonçait à l`arme nucléaire."Rien n`a changé sur la Corée du Nord à notre connaissance, on ne nous a rien dit", a-t-il déclaré depuis le Bureau ovale, en dépit des doutes que fait planer Pyongyang sur ce face-à-face historique prévu le 12 juin à Singapour."Nos équipes sont en ce moment même en contact avec eux pour l`organisation", a-t-il ajouté en recevant le secrétaire général de l`Otan Jens ...


WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump a opté jeudi

Sommet avec Kim Jong Un: Donald Trump adopte un ton conciliant

WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump a opté jeudi pour un ton plutôt conciliant vis-à-vis de la Corée du Nord, assurant que les préparatifs pour son sommet avec Kim Jong Un se poursuivaient et martelant que les Etats-Unis ne cherchaient pas un changement de régime."Rien n`a changé sur la Corée du Nord à notre connaissance, on ne nous a rien dit", a-t-il déclaré depuis le Bureau ovale, en dépit des doutes que fait planer Pyongyang sur ce face-à-face historique prévu le 12 juin à Singapour."Nos équipes sont en ce moment même en contact avec eux pour l`organisation", a-t-il ajouté ...


WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump a assuré jeudi

Trump assure que les préparatifs pour son sommet avec Kim se poursuivent

WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump a assuré jeudi que les préparatifs pour son sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un mi-juin à Singapour se poursuivaient en dépit des doutes que fait planer Pyongyang sur ce face-à-face historique."Rien n`a changé sur la Corée du Nord à notre connaissance, on ne nous a rien dit", a-t-il déclaré depuis le Bureau ovale. "Nous verrons", a-t-il ajouté."Si la rencontre a lieu, elle aura lieu, et si elle n`a pas lieu, nous passerons à l`étape suivante", a-t-il ajouté.Quelques minutes plus tôt, sa porte-parole Sarah Sanders avait assuré qu`il n`y avait "pas de ...


WASHINGTON (AFP) -  Connu pour sa moustache et son style volontiers

John Bolton, le conseiller va-t-en-guerre qui hérisse Pyongyang

WASHINGTON (AFP) -  Connu pour sa moustache et son style volontiers abrasif, John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, se retrouve dans le viseur de la Corée du Nord, Pyongyang ayant peu apprécié ses comparaisons avec le "modèle libyen" sur la dénucléarisation.Premier accroc de taille depuis le 8 mars, date à laquelle Donald Trump a annoncé, à la stupéfaction générale, qu`il était prêt à rencontrer Kim Jong Un, le régime nord-coréen a exprimé mercredi son mécontentement. Et menacé d`annuler le sommet historique prévu mi-juin à Singapour entre les deux hommes.Se tenant soigneusement à l`écart de toute mise ...


WASHINGTON (AFP) -  Washington a toujours

Washington a bon espoir que le sommet avec Kim se tienne

WASHINGTON (AFP) -  Washington a toujours "bon espoir" que le sommet prévu le mois prochain entre le président américain Donald Trump et son homologue nord-coréen Kim Jong Un se tienne, malgré les menaces de Pyongyang de tout annuler.Dans un retour frappant à sa rhétorique traditionnelle, après des mois de rapprochement diplomatique sur la péninsule, la Corée du Nord a indiqué mercredi que la rencontre historique serait annulée si Washington cherchait à l`acculer à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire."Si les Etats-Unis tentent de nous mettre au pied du mur pour nous forcer à un renoncement nucléaire unilatéral, nous ne serions plus ...


PARIS (AFP) -  La Bourse de Paris évoluait en légère hausse

La Bourse de Paris prudente face aux inquiétudes américaines

PARIS (AFP) -  La Bourse de Paris évoluait en légère hausse mercredi (+0,16%), les investisseurs optant pour la prudence face à l`inquiétude qui monte aux Etats-Unis concernant les relèvements de taux d`intérêt.A 09H44 (07H44 GMT), l`indice CAC 40 prenait 9,46 points à 5.546,39 points. La veille, il avait fini en légère hausse (+0,23%).L`indice, proche de ses plus hauts niveaux annuels, a ouvert en légère baisse, s`inscrivant "dans le sillage des inquiétudes concernant la progression du rendement du (bon du Trésor à) 10 ans américain, le renoncement de Pyongyang aux discussions prévues aujourd`hui avec Séoul, et les tensions commerciales entre la Chine ...


SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord a menacé mercredi d`annuler

Pyongyang menace d`annuler le sommet avec Washington

SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord a menacé mercredi d`annuler le sommet prévu le mois prochain entre Kim Jong Un et Donald Trump si Washington cherchait à l`acculer à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire.Pyongyang a également annulé une rencontre de haut niveau avec la Corée du Sud pour protester contre des exercices militaires annuels en cours entre Séoul et Washington, qualifiés de "provocation".Il s`agit d`un retour frappant à la rhétorique traditionnelle de la Corée du Nord après des mois de rapprochement diplomatique sur la péninsule."Si les Etats-Unis tentent de nous mettre au pied du mur pour nous forcer à ...


SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord a menacé mercredi d`annuler

Pyongyang menace d`annuler le sommet avec Washington (KCNA)

SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord a menacé mercredi d`annuler le sommet prévu le mois prochain entre Kim Jong Un et Donald Trump si Washington essayait de la contraindre à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire.Si l`administration du président américain "nous met au pied du mur et exige unilatéralement que nous renoncions à l`arme nucléaire, nous n`aurions plus d`intérêt pour des discussions et nous devrions reconsidérer la question de savoir s`il faut accepter le sommet à venir entre la Corée du Nord et les Etats-Unis", a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères Kim Kye Gwan cité par l`agence officielle ...


SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord a remis en question

La Corée du Nord jette le doute sur le sommet avec Trump

SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord a remis en question mercredi le sommet historique prévu le 12 juin entre son dirigeant Kim Jong Un et le président américain Donald Trump, évoquant des manoeuvres militaires au Sud, assimilées à une "provocation".Pyongyang a également annulé une rencontre de haut niveau avec la Corée du Sud, prévue mercredi pour protester contre l`exercice militaire annuel Max Thunder auquel prennent part les armées sud-coréenne et américaine."Il y a une limite à la bonne volonté dont nous pouvons faire preuve", a prévenu l`agence officielle nord-coréenne KCNA.Les exercices entre les forces aériennes américaine et sud-coréenne constituent un ...


SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord s`apprête à démanteler fin

Kim Jong Un démantèlera son site d`essais atomiques avant son sommet avec Trump

SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord s`apprête à démanteler fin mai son site d`essais atomiques, a annoncé samedi l`agence d`Etat KCNA, un nouveau geste de Pyongyang avant le sommet historique entre son dirigeant Kim Yong Un et le président américain Donald Trump le 12 juin à Singapour."Une cérémonie de démantèlement du site d`essais atomiques est maintenant prévue entre les 23 et 25 mai, en fonction des conditions météorologiques" et en présence de journalistes étrangers invités, a indiqué l`agence, qui cite un communiqué du ministère nord-coréen des Affaires étrangères.Les tunnels d`essais de Punggye-ri, une installation secrète près de la frontière avec ...


SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord

Pyongyang lancera le démantèlement de son site d`essais atomiques entre le 23 et le 25 mai

SÉOUL (AFP) -  La Corée du Nord "prend des mesures techniques" pour démanteler son site d`essais atomiques et invitera des journalistes étrangers à une cérémonie de lancement du processus entre les 23 et 25 mai, a annoncé samedi l`agence d`Etat KCNA."Une cérémonie de démantèlement du site d`essais atomiques est maintenant prévue entre les 23 et 25 mai, en fonction des conditions météorologiques", a indiqué l`agence, qui cite un communiqué du ministère nord-coréen des Affaires étrangères.A l`occasion d`un sommet intercoréen historique le 27 avril, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un avait proposé à Séoul de fermer en mai son seul site connu ...


WASHINGTON (AFP) -  De retour de Pyongyang où il a de

Washington poursuit les préparatifs avant le sommet historique Trump-Kim

WASHINGTON (AFP) -  De retour de Pyongyang où il a de nouveau rencontré Kim Jong Un, le secrétaire d`Etat américain Mike Pompeo poursuit vendredi les préparatifs pour le sommet historique du 12 juin entre Donald Trump et le dirigeant nord-coréen en recevant son homologue sud-coréenne Kang Kyung-wha.Cette rencontre, qui sera suivie d`une conférence de presse commune dans l`après-midi à Washington, précède la visite du président sud-coréen Moon Jae-in le 22 mai à la Maison Blanche.A un mois du sommet à Singapour, qui sera le premier entre un président des Etats-Unis en exercice et un dirigeant de Corée du Nord et suscite ...


SÉOUL (AFP) -  Douze serveuses nord-coréennes travaillant en Chine qui avaient

Séoul aurait "piégé" des transfuges nord-coréennes pour les faire venir

SÉOUL (AFP) -  Douze serveuses nord-coréennes travaillant en Chine qui avaient fait défection en 2016 au Sud ont été piégées par le renseignement sud-coréen, a raconté à la télévision sud-coréenne le gérant du restaurant qui les employait, dans des révélations explosives.Cette affaire qui avait fait grand bruit suscite depuis longtemps la polémique. Pyongyang affirmait qu`elles avaient été enlevées et Séoul martelait qu`elles avaient fait défection de leur plein gré.Heo Gang-il, gérant du restaurant nord-coréen de la localité chinoise de Ningbo où ils travaillaient tous, a déclaré avoir menti aux serveuses sur leur destination finale et leur avoir fait du chantage pour ...


WASHINGTON (AFP) -  Le 12 juin à Singapour: dans un mois,

Le sommet historique entre Trump et Kim aura lieu le 12 juin à Singapour

WASHINGTON (AFP) -  Le 12 juin à Singapour: dans un mois, Donald Trump et Kim Jong Un vont se rencontrer lors d`un sommet historique pour discuter d`un enjeu crucial, la "dénucléarisation" de la Corée du Nord après des mois d`escalade et de tensions.Le président des Etats-Unis, qui entretenait le suspense sur la date et le lieu de ce tête-à-tête avec le numéro un nord-coréen, en a fait l`annonce jeudi quelques heures après avoir accueilli, près de Washington, trois prisonniers américains tout juste libérés par Pyongyang."La rencontre très attendue entre Kim Jong Un et moi aura lieu à Singapour le 12 juin. ...


SINGAPOUR (AFP) -  Un pied à l`Est, un autre à l`Ouest,

Pourquoi Singapour a été choisie pour héberger le sommet Trump-Kim?

SINGAPOUR (AFP) -  Un pied à l`Est, un autre à l`Ouest, Singapour était l`un des endroits les plus sûrs d`Asie pour accueillir le 12 juin le sommet historique entre les dirigeants américain et nord-coréen.Le ministère des Affaires étrangères de Singapour a confirmé jeudi que la cité-Etat hébergerait cette réunion au cours de laquelle le président américain Donald Trump et le Nord-Coréen Kim Jong Un évoqueront la "dénucléarisation" de la péninsule coréenne après des mois d`escalade.Donald Trump avait annoncé jeudi dans un tweet que ce premier sommet aurait lieu à Singapour. "Nous espérons que ce sommet fera avancer les perspectives de paix ...


WASHINGTON (AFP) -  Le sommet historique entre Donald Trump et Kim

De la guerre des mots à un sommet historique: un an et demi de relations Kim-Trump

WASHINGTON (AFP) -  Le sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong Un le 12 juin à Singapour oeuvrera à "la paix dans le monde" selon le président américain. Mais au début de son mandat, rien ne laissait espérer qu`une détente aussi spectaculaire se produirait entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.- Menaces nucléaires -Le 2 janvier 2017, avant même sa prise de fonction, le nouveau président américain affirme que la Corée du Nord ne sera jamais en mesure de développer une "arme nucléaire capable d`atteindre le territoire américain".L`option diplomatique semble d`abord être de mise: en mai 2017, avant le ...


WASHINGTON (AFP) -  Le 12 juin à Singapour: dans un mois,

Le sommet historique entre Trump et Kim aura lieu le 12 juin à Singapour

WASHINGTON (AFP) -  Le 12 juin à Singapour: dans un mois, Donald Trump et Kim Jong Un vont se rencontrer lors d`un sommet historique pour discuter d`un enjeu crucial, la "dénucléarisation" de la Corée du Nord après des mois d`escalade et de tensions.Le président des Etats-Unis, qui entretenait le suspense sur la date et le lieu de ce tête-à-tête avec le numéro un nord-coréen, en a fait l`annonce jeudi quelques heures après avoir accueilli, près de Washington, trois prisonniers américains tout juste libérés par Pyongyang."La rencontre très attendue entre Kim Jong Un et moi aura lieu à Singapour le 12 juin. ...


WASHINGTON (AFP) -  Le sommet historique entre le président américain Donald

Le sommet entre Trump et Kim aura lieu le 12 juin à Singapour

WASHINGTON (AFP) -  Le sommet historique entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un aura lieu le 12 juin à Singapour, a annoncé M. Trump jeudi dans un tweet après des semaines de spéculations."La rencontre très attendue entre Kim Jong Un et moi aura lieu à Singapour le 12 juin. Nous allons tous deux essayer d`en faire un moment très important pour la Paix dans le Monde!" a écrit le président américain.Cette annonce intervient quelques heures après que M. Trump a accueilli, en pleine nuit, trois Américains libérés par Pyongyang.Le président américain, qui échangeait il y ...


SÉOUL (AFP) -  L`université nord-coréenne dotée de financements étrangers qui employait

L`université de Pyongyang employeur des détenus américains salue leur libération

SÉOUL (AFP) -  L`université nord-coréenne dotée de financements étrangers qui employait deux des trois détenus américains libérés par la Corée du Nord a salué leur remise en liberté.L`Université des Sciences et de la Technologie de Pyongyang (USTP), fondée par des chrétiens évangéliques étrangers, a ouvert ses portes en 2010.D`après son site internet, elle accueille 560 étudiants et compte 100 "volontaires internationaux".Kim Hak-song, spécialiste des questions agricoles, et l`ancien professeur de comptabilité Tony Kim enseignaient tous deux dans l`établissement lorsqu`ils avaient été arrêtés en quittant le pays.L`université avait fait savoir précédemment que leur arrestation n`avait "en aucune manière de lien avec le ...


ANDREWS AIR FORCE BASE (ETATS-UNIS) (AFP) -  Donald Trump a accueilli

Trump accueille les trois Américains libérés par Pyongyang

ANDREWS AIR FORCE BASE (ETATS-UNIS) (AFP) -  Donald Trump a accueilli jeudi, en pleine nuit, les trois Américains libérés par Pyongyang, une image forte et chargée en symboles à l`approche de sa rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong Un. Peu avant 3H00 du matin (07H00 GMT), le président américain et la Première dame, Melania Trump, sont montés à bord de l`avion dans lequel venaient d`arriver les trois hommes sur la base militaire d`Andrews, près de Washington, où un immense drapeau américain avait été déployé.L`avion du secrétaire d`Etat Mike Pompeo, qui a effectué son deuxième déplacement dans la capitale nord-coréenne en ...


WASHINGTON (AFP) -  La Corée du Nord a libéré trois Américains,

Pyongyang libère trois Américains avant le sommet Trump-Kim

WASHINGTON (AFP) -  La Corée du Nord a libéré trois Américains, a annoncé mercredi Donald Trump, saluant le geste de "bonne volonté" de la part de Kim Jong Un qu`il doit rencontrer dans les semaines à venir.Le président américain a par ailleurs assuré que le lieu et la date de son sommet très attendu avec l`homme fort de Pyongyang seraient divulgués dans les jours à venir, et précisé qu`il n`aurait pas lieu dans la Zone démilitarisée (DMZ) à la frontière entre les deux Corées.Singapour, seule autre hypothèse évoquée publiquement par le locataire de la Maison Blanche, apparaît désormais comme la piste ...


WASHINGTON (AFP) -  En se retirant de l`accord sur le nucléaire

Iran: derrière la ligne dure de Trump, la tentation d`un changement de régime?

WASHINGTON (AFP) -  En se retirant de l`accord sur le nucléaire iranien, Donald Trump se fie une fois de plus à une stratégie de "pression maximale" et libère les voix des "faucons" qui plaident purement et simplement pour oeuvrer à un changement de régime à Téhéran.Le président des Etats-Unis a bien orchestré son annonce, précipitée pour coïncider, mardi, avec une "bonne nouvelle" pour la diplomatie américaine: la visite surprise de son secrétaire d`Etat Mike Pompeo en Corée du Nord afin de préparer son sommet à venir avec Kim Jong Un et obtenir la libération de trois prisonniers américains.Le message est clair. ...


WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump a affirmé lundi

Trump: le sommet avec Kim n?aura pas lieu à la frontière entre les deux Corées

WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump a affirmé lundi que son sommet très attendu avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un n`aurait pas lieu dans la Zone démilitarisée (DMZ) à la frontière entre les deux Corées.Assurant que la date et le lieu de cette rencontre seraient annoncés "dans les trois jours", M. Trump a affirmé, en réponse à une question, que la DMZ n`avait pas été retenue.L`autre lieu possible évoqué par le passé par Donald Trump est Singapour.Il y a dix jours, le président américain avait indiqué être tenté par la DMZ pour sa rencontre avec l`homme fort de ...


SÉOUL (AFP) -  Trois Américains sont en route vers les Etats-Unis

Les trois Américains libérés en Corée du Nord

SÉOUL (AFP) -  Trois Américains sont en route vers les Etats-Unis après avoir été détenus par la Corée du Nord et libérés lors de la visite dans le pays reclus du secrétaire d`Etat américain Mike Pompeo.En dépit des années d`hostilité entre Washington et Pyongyang, des milliers d`Américains ont visité le pays avant que le département d`Etat américain n`interdise en septembre à ses ressortissants de s`y rendre.Les motifs des visiteurs américains étaient multiples: tourisme, affaires, travail humanitaire ou activités missionnaires. La visite de M. Pompeo est survenue en amont d`un sommet prévu entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen ...


WASHINGTON (AFP) -  Donald Trump a annoncé mercredi la libération des

Trump annonce la libération des trois Américains détenus par Pyongyang

WASHINGTON (AFP) -  Donald Trump a annoncé mercredi la libération des trois Américains qui étaient détenus par la Corée du Nord, saluant le geste de "bonne volonté" de la part du leader nord-coréen Kim Jong Un qu`il doit rencontrer dans les semaines à venir.Au lendemain de sa décision de retirer les États-Unis de l`accord sur le nucléaire iranien, conclu par son prédécesseur Barack Obama, le président américain entend démontrer qu`il est à la man?uvre sur un autre grand dossier lié à la menace nucléaire."Je suis ravi de vous informer que le secrétaire d?État Mike Pompeo est dans les airs de retour ...


WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi

Trump annonce la libération de trois Américains par la Corée du Nord

WASHINGTON (AFP) -  Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi la libération des trois Américains qui étaient détenus par la Corée du Nord, précisant qu`ils étaient en route vers les États-Unis."Je suis ravi de vous informer que le secrétaire d?État Mike Pompeo est dans les airs de retour de Corée du Nord avec trois merveilleux messieurs que tout le monde a hâte de rencontrer", a tweeté M. Trump, précisant qu`il les accueillerait à leur arrivée à la base Andrews près de Washington jeudi à 2H du matin (6H00 GMT)."Ils semblent être en bonne santé", a-t-il ajouté, en évoquant ces trois ...


PYONGYANG (AFP) -  Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo

Pompeo à Pyongyang, les trois détenus américains à l`agenda

PYONGYANG (AFP) -  Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a rencontré mercredi à Pyongyang de hauts responsables nord-coréens, les spéculations sur le sort de trois détenus américains allant bon train avant un sommet prévu entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.Cette visite non annoncée de M. Pompeo, la seconde en quelques semaines mais sa première en tant que secrétaire d`Etat, est destinée à faire avancer les préparatifs du tête à tête inédit entre Donald Trump et Kim Jong Un sur l`arsenal nucléaire nord-coréen.Il a déclaré à la presse qu`il espérait trouver un accord sur une date et un ...