PARIS (AFP) -  Vingt ans après l`arrivée de la carte Vitale,

Carte Vitale: ces médecins qui refusent toujours de "faire le travail de la Sécu"

PARIS (AFP) -  Vingt ans après l`arrivée de la carte Vitale, des milliers de médecins refusent encore de l`utiliser, ce qui coûte des millions d`euros à l`Assurance maladie qui n`envisage pourtant pas de sanctionner ces réfractaires."Quand la carte Vitale est arrivée, a priori je n`avais rien contre", se souvient Thierry, 57 ans, gastro-entérologue à Paris. Le large iMac qui trône sur son bureau atteste au moins que le praticien n`est pas allergique à l`informatique.Mais il ne s`est jamais équipé du lecteur et du logiciel nécessaires pour se servir de la fameuse carte à puce verte. "Je n`ai pas à faire le ...


PARIS (AFP) -  Rangée depuis vingt ans dans la poche des

La carte Vitale, 20 ans et encore verte pour son âge

PARIS (AFP) -  Rangée depuis vingt ans dans la poche des Français, la carte Vitale est devenue indispensable sans avoir beaucoup changé, malgré des débuts laborieux, des soignants récalcitrants et des rumeurs malveillantes.L`anniversaire n`a pas été célébré en grande pompe. Juste un court message, début avril, sur le site du groupement Sesam-Vitale, chargé depuis l`origine de la production de la carte à puce verte, pour rappeler "qu`il y a tout juste 20 ans (était) lancée la généralisation sur le terrain de la carte Vitale".Après plusieurs reports, l`objet fut d`abord testé à Vitré (Ille-et-Vilaine), avant d`être distribué à 39 millions d`exemplaires en ...


PARIS (AFP) -  L`Assurance maladie va rembourser à compter du 20

Des patchs anti-tabac remboursés par la Sécu à partir de dimanche

PARIS (AFP) -  L`Assurance maladie va rembourser à compter du 20 mai des patchs anti-tabac, comme le prévoit le plan "Priorité prévention" présenté fin mars par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, qui a salué mercredi cette "nouvelle étape" de la lutte contre le tabagisme."Deux traitements de substitution nicotinique sont désormais remboursables", indique Mme Buzyn dans un communiqué.Après la gomme à mâcher Nicotine EG (fabriquée par EG Labo), prise en charge par la Sécu depuis le 28 mars, le patch NicoretteSkin (de Jonhson&Jonhson) a été inscrit au remboursement par un arrêté paru mardi au Journal officiel et qui prendra effet ...


PARIS (AFP) -  Benoît Hamon critique en bloc dans Libération lundi

Pour Hamon, "Macron a légitimé et mis en oeuvre la sécession des riches"

PARIS (AFP) -  Benoît Hamon critique en bloc dans Libération lundi la politique menée par Emmanuel Macron, jugeant qu`il a "légitimé et mis en oeuvre la sécession des riches", et qu`il est sur le plan diplomatique "impuissant et inoffensif".Pour l`ancien candidat PS à la présidentielle, "une bonne partie des masques sont tombés" un an après la présidentielle, et il apparaît désormais que la politique du gouvernement est "100% dans la droite libérale et conservatrice"."Macron a légitimé et mis en oeuvre la sécession des riches. L`intérêt général s`est évanoui. En un an, le président a mis une série de directs dans l`estomac ...


PARIS (AFP) -  L`Assurance maladie et le principal syndicat de radiologues

Les radiologues et la Sécu d`accord pour économiser 207 millions en 3 ans

PARIS (AFP) -  L`Assurance maladie et le principal syndicat de radiologues ont annoncé jeudi avoir conclu un accord pour réaliser 207,1 millions d`euros de "maîtrise des dépenses" d`ici 2020, en jouant à la fois sur les tarifs et sur la "pertinence des actes".Les "mesures de pertinence" représenteront "60% des économies attendues", avec une priorité "sur la lombalgie pour les années 2018 et 2019", précise la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) dans un communiqué."La lombalgie commune, dans sa phase aiguë, ne nécessite pas de recours à l`imagerie", explique de son côté l`Assurance maladie, qui souhaite "éviter les actes inutiles ou plus ...


MAMOUDZOU (AFP) - 

A Mayotte, "la plus grande maternité de France" sous tension

MAMOUDZOU (AFP) -  "Le record, c`est 23 naissances en 12 heures": A la maternité de Mamoudzou, chef lieu de l`île française de Mayotte, dans l`océan indien, le nombre d`accouchements a explosé, exemple de la démographie galopante du territoire, notamment en raison de l`immigration en provenance des Comores voisines."C`est la plus grande maternité de France, voire d`Europe", répète en boucle le personnel de la maternité. Le nombre d`accouchements a explosé ces dernières années jusqu?à atteindre 9.674 nouveau-nés en 2017, après 9.514 naissances en 2016.Parmi les parturientes, contraintes de se serrer à trois par chambre faute de place, 70% sont en situation irrégulière, ...



PARIS (AFP) -  Quatre hommes et deux associations ont été condamnés

Prison avec sursis pour avoir incité à se passer de la Sécu

PARIS (AFP) -  Quatre hommes et deux associations ont été condamnés jeudi par le tribunal correctionnel de Paris à des peines de prison avec sursis et des amendes pour avoir incité à se soustraire à l`obligation légale de s`affilier à la Sécurité sociale.Parmi les prévenus condamnés figure l`ancien chirurgien-dentiste Claude Reichman, dont le Mouvement pour la liberté de la protection sociale milite depuis plus de 25 ans en ce sens.Considéré par le tribunal comme le "fer de lance du mouvement" anti-Sécu, il a été condamné à 10 mois de prison avec sursis, et son association à 60 000 euros d`amende pour ...


EAUBONNE (FRANCE) (AFP) -  Le Premier ministre Edouard Philippe a donné

Le gouvernement promet une réforme "globale" pour soigner le système de santé

EAUBONNE (FRANCE) (AFP) -  Le Premier ministre Edouard Philippe a donné mardi le coup d`envoi d`une réforme "globale" du système de santé et promis d`apporter d`ici l`été de premières réponses au malaise des soignants et au déficit chronique des hôpitaux.Un diagnostic partagé avant une opération "globale, cohérente, méthodique". Edouard Philippe se donne "trois mois pour réfléchir intensément" à la "transformation de l`ensemble (du) système de santé"."Nous pourrions essayer de corriger deux ou trois choses ici ou là", mais "les Français ont conscience que le temps des rafistolages est révolu", a-t-il expliqué lors d`un déplacement à Eaubonne (Val-d`Oise).De mars à mai, le ...


PARIS (AFP) -  L`augmentation du nombre de vaccins obligatoires pour les

Cour des comptes: des propositions pour "renforcer la confiance" dans les vaccins

PARIS (AFP) -  L`augmentation du nombre de vaccins obligatoires pour les enfants était "nécessaire" mais doit s`accompagner d`autres mesures telles qu`offrir aux pharmaciens la possibilité de vacciner et impliquer davantage l`école, estime la Cour des comptes."La politique vaccinale: un enjeu de santé publique, une confiance à conforter" est l`un des volets du rapport de la Cour des comptes publié mercredi. De façon assez inhabituelle, ce chapitre ne s`intéresse pas au coût des mesures mais se propose d`évaluer la politique générale mise en oeuvre par l`Etat en matière de vaccination.Le passage de 3 à 11 vaccins obligatoires pour les enfants nés à ...


PARIS (AFP) -  La ministre des Solidarités et de la Santé

Grève dans les maisons de retraite: Buzyn comprend la colère

PARIS (AFP) -  La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a assuré comprendre la colère et "l`épuisement" des personnels des maisons de retraite, appelés à une mobilisation nationale inédite mardi, tout en refusant de débloquer davantage de fonds pour répondre à leurs revendications.La colère "est justifiée" dans les établissements d`hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), "je comprends l`épuisement des personnels", a déclaré la ministre sur France 2. "D`ailleurs nous avons en septembre mis en place un groupe de travail sur la qualité de vie au travail dans les Ehpad et sur les carrières", a-t-elle ajouté, disant attendre ses ...


PARIS (AFP) -  C`était une promesse populaire d`Emmanuel Macron: le remboursement

Optique, prothèses: Buzyn bat le rappel du "reste à charge zéro"

PARIS (AFP) -  C`était une promesse populaire d`Emmanuel Macron: le remboursement intégral d`une offre d`optique et de prothèses dentaires et auditives. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, réunit pour la première fois mardi tous les acteurs concernés pour concrétiser cet engagement.Le candidat Macron avait promis, d`ici à 2022, un "reste à charge zéro" pour ces produits mal pris en charge par la Sécurité sociale. Mais pas question pour autant de tout rembourser.L`objectif est d`"aboutir à la création d`un panier de soins +standard+ pour lequel le patient n`aura aucun reste à charge", indiquait Mme Buzyn en octobre, sans s`avancer sur le ...



PARIS (AFP) -  L`Assurance maladie et les syndicats de médecins débutent

Les consultations en télémédecine bientôt remboursées par la Sécu

PARIS (AFP) -  L`Assurance maladie et les syndicats de médecins débutent jeudi une négociation sur la télémédecine, que le gouvernement a décidé d`ajouter à la liste des actes remboursés par la Sécu au niveau national, après des années d`expérimentations locales.Leur première consultation ne se fera pas à distance: pour discuter télémédecine, les cinq syndicats représentatifs des médecins libéraux (CSMF, FMF, SML, MG France, Le Bloc) ont rendez-vous demain à 17H00 au siège parisien de la Caisse nationale d`assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts).Son directeur, Nicolas Revel, connaît sa feuille de route depuis fin novembre: la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ...


PARIS (AFP) -  Quel sujet plus sensible que la santé des

Vaccins obligatoires pour les enfants: fini le débat, place aux piqûres

PARIS (AFP) -  Quel sujet plus sensible que la santé des enfants? Après un vif débat de plusieurs mois, le passage de trois à onze vaccins obligatoires prendra effet lundi et le gouvernement espère qu`il permettra de restaurer la confiance dans la vaccination.- Qui, quand, pourquoi -Portée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn et adoptée fin octobre par l`Assemblée nationale, la mesure concerne les enfants nés à partir du 1er janvier 2018.Huit vaccins auparavant recommandés deviennent obligatoires: coqueluche, rougeole-oreillons-rubéole (ROR), hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque, méningocoque C. Trois l`étaient déjà: diphtérie depuis 1938, tétanos depuis 1940 et poliomyélite ...


MENDE (AFP) -  Un pharmacien exerçant à Saint-Germain-du-Teil (Lozère) a été

Lozère: un pharmacien mis en examen pour escroquerie aggravée à la sécu

MENDE (AFP) -  Un pharmacien exerçant à Saint-Germain-du-Teil (Lozère) a été mis en examen mercredi pour escroquerie aggravée dans une affaire portant sur plusieurs centaines de milliers d`euros de préjudice à l`égard de la Sécurité sociale et de la MSA, a-t-on appris auprès du parquet.L`homme âgé de 49 ans, mis en examen pour escroquerie aggravée, faux, usage de faux, utilisation d?un préposé en pharmacie, opérateur non titré, a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d?exercer et interdiction de résider en Lozère, a précisé à l`AFP le procureur de la République de Mende, Xavier Sicot.La Sécurité sociale et la Mutuelle sociale ...


PARIS (AFP) -  Voici les principales dispositions du projet de loi

CSG, tabac, vaccins, taxe soda: les principales mesures du budget de la Sécu

PARIS (AFP) -  Voici les principales dispositions du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018, qui va être adopté définitivement lundi par le Parlement:- DéficitLe déficit de la Sécu doit être réduit à 2,2 milliards d`euros en 2018, niveau inédit depuis 17 ans. Le régime général (maladie, retraites, famille, accidents du travail) serait en léger excédent de 1,2 milliard. La branche maladie notamment devra réaliser plus de 3 milliards d`euros d`économies.- CSGLe taux normal de la contribution sociale généralisée (CSG), utilisée pour financer la protection sociale, augmentera de 1,7 point, mettant davantage à contribution des retraités ...


PARIS (AFP) -  L`extension de trois à onze du nombre de

Les 11 vaccins obligatoires agitent encore l`Assemblée

PARIS (AFP) -  L`extension de trois à onze du nombre de vaccins obligatoires pour les enfants qui naîtront à partir du 1er janvier 2018, défendue par la grande majorité des groupes, a encore agité mercredi soir l`Assemblée, où les Insoumis ont soulevé plusieurs interrogations.Ces onze vaccins - coqueluche, rougeole-oreillons-rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae (source de méningites), pneumocoque, méningocoque C, en plus de la diphtérie, du tétanos et la poliomyélite - seront obligatoires pour les enfants de moins de deux ans, et indispensables pour l`admission en collectivité (crèche, école...), prévoit un article du projet de budget de la Sécu, voté sans ...



PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a voté mercredi soir une formule

Taxe soda: l`Assemblée vote une formule encore modifiée

PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a voté mercredi soir une formule encore modifiée de la taxe soda devant mieux lutter contre l`obésité, avec un barème en fonction du taux de sucre revu en baisse, via un amendement voté en nouvelle lecture du projet de budget de la Sécu.Le Sénat avait voté la taxe issue de la première lecture à l`Assemblée, où six des sept groupes l`avaient soutenue. Le nouveau barème, applicable début juillet prochain, entend éviter que la taxe ne produise un rendement fiscal supplémentaire. "Le pari est que les industriels vont reformuler les boissons pour moduler le taux de sucre, ...


PARIS (AFP) -  Pour guérir l`Assurance maladie de ses déficits chroniques,

La Cour des comptes veut une "règle d`équilibre" pour la Sécu, et plus de contraintes pour les médecins

PARIS (AFP) -  Pour guérir l`Assurance maladie de ses déficits chroniques, la Cour des comptes veut inscrire dans la loi une "règle d`équilibre" qui l`obligera à réaliser des économies, grâce notamment à un arsenal de mesures financières coercitives à l`encontre des médecins libéraux.L`Assurance maladie "n`a pas retrouvé l`équilibre depuis 25 ans", provoquant "l`accumulation d`une dette sociale considérable", rappelle la Cour des comptes dans un rapport publié mercredi. Une situation "dangereuse" qui nécessite un remède radical: instaurer une règle "obligeant à présenter et à voter ses comptes sans déficit".Face à l`explosion annoncée des dépenses liées au vieillissement, aux maladies chroniques et aux ...


PARIS (AFP) -  Les députés ont rétabli mardi soir la hausse

Budget Sécu: la hausse de la CSG rétablie par les députés en nouvelle lecture

PARIS (AFP) -  Les députés ont rétabli mardi soir la hausse de la CSG destinée à compenser la suppression des cotisations sociales pour les salariés du secteur privé, principale pomme de discorde avec le Sénat sur le budget de la Sécurité sociale.En nouvelle lecture, les députés ont rétabli, par 66 voix contre 16, l`article 7 du projet de loi qui prévoit de supprimer en deux temps en 2018 les cotisations maladie et chômage pour les salariés du privé, représentant 3,15% du salaire, ce qui doit se traduire sur les feuilles de paie de 20 millions de personnes fin janvier. Pour compenser ...


PARIS (AFP) -  Après 40 jours et nuits d`examen, en commission

L`Assemblée vote sur l`ensemble du budget 2018 après un marathon harassant

PARIS (AFP) -  Après 40 jours et nuits d`examen, en commission et en séance, l`Assemblée nationale approuve mardi en première lecture l`ensemble du budget 2018, recettes et dépenses, qui traduit les promesses fiscales du candidat Macron et vise à revenir dans les clous européens.Le résultat du scrutin devrait être proche de celui observé le 24 octobre, sur le seul volet fiscal: 365 pour, 172 contre et 24 abstentions. Les élus En Marche-MoDem avaient voté pour, les socialistes, communistes et Insoumis contre, comme les LR. Divisés, les Constructifs LR-UDI s`étaient majoritairement abstenus.Depuis lors, les débats sur les 25 "missions" (politiques de l`Etat) ...


PARIS (AFP) -  Le Sénat à majorité de droite a achevé

Budget Sécu: les sénateurs ont fini l`examen du projet de loi

PARIS (AFP) -  Le Sénat à majorité de droite a achevé vendredi l`examen du budget 2018 de la Sécurité sociale dont il a supprimé la mesure la plus controversée, la hausse de la CSG applicable aux retraites.Les sénateurs se prononceront solennellement mardi après-midi sur l`ensemble du texte, déjà adopté en première lecture par l`Assemblée nationale.Le projet de loi fera ensuite l`objet d`une commission mixte paritaire (CMP) chargée de trouver une version commune entre les deux chambres. En cas de désaccord, probable, l`Assemblée, qui devrait rétablir cette disposition, aura le dernier mot.Les sénateurs ont prévu que la suppression de la hausse de ...


PARIS (AFP) -  Le Sénat entame lundi l`examen du budget 2018

Budget Sécu: le Sénat va supprimer la hausse de la CSG pour les retraités

PARIS (AFP) -  Le Sénat entame lundi l`examen du budget 2018 de la sécurité sociale dont il devrait supprimer la mesure la plus controversée, la hausse de la CSG applicable aux retraites et destinée à compenser la suppression des cotisations sociales pour les salariés du privé.L`examen en première lecture de ce projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), déjà adopté par l`Assemblée nationale, s`achèvera par un vote le 21 novembre. Le texte fera ensuite l`objet d`une commission mixte paritaire (CMP) chargée de trouver une version commune entre les deux chambres. En cas de désaccord, probable, l`Assemblée, qui devrait ...


PARIS (AFP) -  Le dépistage organisé du cancer du sein, au

Cancer du sein: le dépistage se réforme à petits pas, sans faire taire les controverses

PARIS (AFP) -  Le dépistage organisé du cancer du sein, au coeur d`un congrès cette semaine à Lille, compte toujours de nombreux détracteurs, tandis que sa réforme, promise au printemps, tarde à se concrétiser.Généralisé en France en 2004, le dépistage organisé invite tous les deux ans les femmes de 50 à 74 ans à réaliser une mammographie, prise en charge à 100% par l`Assurance maladie, pour détecter une éventuelle tumeur.Ces examens ont permis de diagnostiquer 37.000 cas entre 2013 et 2014, rapportait l`an dernier Santé publique France. Mais la participation des Françaises stagne autour de 50%, loin de l`objectif européen de ...


MARIGOT (AFP) -  Les entreprises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy touchées par

Saint-Martin et Saint-Barth: moratoire sur les cotisations sociales patronales

MARIGOT (AFP) -  Les entreprises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy touchées par l`ouragan Irma "ne paieront pas de charges sociales patronales" jusqu`en novembre 2018, a annoncé lundi Edouard Philippe à Saint-Martin, précisant que le gouvernement allait déposer un amendement au projet de budget de la Sécu.L`Etat va par ailleurs accorder une aide de 62 millions d`euros à la collectivité territoriale de Saint-Martin (12 M pour 2017, et 50 M pour 2018), afin de compenser le manque à gagner de la collectivité en terme de taxes foncières, a ajouté le Premier ministre. ...


PARIS (AFP) -  Plusieurs changements interviennent mercredi dans la vie des

Ce qui change au 1er novembre

PARIS (AFP) -  Plusieurs changements interviennent mercredi dans la vie des Français, le 1er novembre marquant aussi le début de la trêve hivernale qui suspend pendant cinq mois les expulsions.- TREVE HIVERNALE - Un répit pour des milliers de familles: jusqu`au 31 mars, la trêve hivernale accorde un sursis aux familles menacées d`expulsion. En 2016, 15.222 ménages ont été expulsés avec le concours de la force publique, soit environ 34.400 personnes, selon la Fondation Abbé Pierre. Mais la réalité est de "deux à trois fois supérieure puisqu`il y a des gens qui quittent leur logement sans intervention des forces de l`ordre", ...


PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a largement adopté mardi en première

L`Assemblée adopte le projet de budget 2018 de la Sécu

PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a largement adopté mardi en première lecture le projet de budget 2018 de la Sécu, premier du quinquennat d`Emmanuel Macron, par 354 voix contre 192 et 13 abstentions.Les députés LREM et MoDem ont voté pour, les autres groupes politiques majoritairement contre, concentrant leurs critiques sur la hausse de Contribution sociale généralisée (CSG).Au prix d`économies dans le domaine de la santé, le déficit de la Sécu doit être réduit à 2,2 milliards d`euros l`année prochaine, niveau inédit depuis 17 ans. Pour le groupe majoritaire LREM, Thomas Mesnier a vanté un budget "ambitieux, responsable et solidaire", traduisant "une ...


PARIS (AFP) -  Bis repetita: l`Assemblée nationale s`apprête à voter mardi

Budget Sécu: vers un large vote de l`Assemblée, les critiques continuent

PARIS (AFP) -  Bis repetita: l`Assemblée nationale s`apprête à voter mardi à une large majorité le projet de budget de la Sécurité sociale 2018, premier du quinquennat Macron, une semaine après les recettes du budget de l`Etat, malgré des attaques croisées sur "l`injustice" des choix.Pour ce vote solennel en première lecture, En Marche et MoDem vont voter pour, les socialistes, Insoumis et communistes contre cette "deuxième lame" d`un budget "pour les riches". LR, qui critique un manque de réformes structurelles ou des mesures pénalisant familles et retraités, rejettera aussi ce texte, comme une majorité des Constructifs.Pendant quatre jours dans l`hémicycle, les ...


PARIS (AFP) -  Chose promise, chose due : le gouvernement a

Sécu: le régime spécifique étudiant bientôt supprimé, au grand dam des mutuelles

PARIS (AFP) -  Chose promise, chose due : le gouvernement a confirmé lundi la suppression du régime de sécurité sociale spécifique des étudiants, qui seront progressivement rattachés au régime général à partir de la rentrée 2018, au grand dam des mutuelles étudiantes qui géraient leur couverture santé depuis l`après-guerre."Conformément aux engagements pris, tous les nouveaux étudiants entrant dans l`enseignement supérieur seront rattachés dès la rentrée 2018 au régime général de l`Assurance maladie", a ainsi annoncé la ministre de l`Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, lors d`une conférence de presse. "En 2019, ce sera le cas de l`ensemble des étudiants", précise le plan dévoilé ...


PARIS (AFP) -  Première visite d`une jeune fille chez le médecin

De nouvelles consultations médicales à 46 et 60 euros au 1er novembre

PARIS (AFP) -  Première visite d`une jeune fille chez le médecin pour sa contraception, mise en place d`un traitement pour une maladie grave: de nouvelles consultations dites "complexes" ou "très complexes", pour lesquelles certains patients devront avancer 46 et 60 euros, verront le jour mercredi.Après le passage de la consultation de base chez un généraliste à 25 euros, le 1er mai, de nouvelles revalorisations entrent en vigueur le 1er novembre, conformément à l`accord conclu il y a plus d`un an entre l`Assurance maladie et les syndicats de médecins libéraux.Il instaure deux nouveaux niveaux de consultations pour les actes "complexes" ou "très ...


PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a voté dans la nuit de

L`Assemblée supprime l`obligation du tiers payant généralisé au 30 novembre

PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a voté dans la nuit de vendredi à samedi la suppression de l`obligation de généraliser le tiers payant au 30 novembre, et la remise prochaine d`un rapport, malgré les critiques de la gauche qui craint une disparition pure et simple."Je souhaite changer de méthode" et "il s`agit d`abord de mettre en place les outils" en vue d`un tiers payant "généralisable" mais pas "obligatoire", a défendu la ministre de la Santé Agnès Buzyn lors d`un bref débat sur cet amendement gouvernemental au projet de budget de la Sécu.Les socialistes, qui avaient voté cette dispense d`avance de frais ...


PARIS (AFP) -  L`Assemblée a voté vendredi la prise en charge

Cancers du sein: prise en charge à 100% pour une consultation à 25 ans

PARIS (AFP) -  L`Assemblée a voté vendredi la prise en charge à 100% par l`assurance maladie d`une consultation unique de prévention des cancers du sein et du du col de l?utérus pour les assurées de 25 ans, via un amendement gouvernemental au budget de la Sécu.L`objectif est de "lever les éventuels freins financiers et de garantir un égal accès des jeunes femmes à cette consultation de prévention", qui "sera mise en ?uvre sur la base des recommandations de la Haute autorité de santé (HAS)", selon l`exposé de la mesure.Première cause de mortalité par cancer chez la femme, avec 49.000 nouveaux cas ...


PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a voté vendredi l`extension de 3

Feu vert de l`Assemblée au passage de 3 à 11 vaccins obligatoires

PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a voté vendredi l`extension de 3 à 11 du nombre de vaccins obligatoires pour les jeunes enfants qui naîtront à partir du 1er janvier 2018, à l`issue de vifs débats et d`un moment d`émotion.Ces onze vaccins - coqueluche, rougeole-oreillons-rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae (source de méningites), pneumocoque, méningocoque C, en plus de la diphtérie, du tétanos et la poliomyélite - seront indispensables à l`enfant pour être admis en collectivité (crèche, école...), ainsi que le prévoit l`article du projet de budget de la Sécu, qui a été adopté en première lecture par 63 voix contre 3, ...


PARIS (AFP) -  Porter de trois à onze le nombre de

Onze vaccins obligatoires: débat sensible en vue à l`Assemblée

PARIS (AFP) -  Porter de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les jeunes enfants: cette mesure de "santé publique", selon le gouvernement, est discutée vendredi à l`Assemblée nationale où elle fait débat jusque dans les rangs de la majorité."La protection de chacun dépend de la mobilisation de tous", clame la ministre de la Santé Agnès Buzyn, elle-même médecin comme nombre de parlementaires. Le gouvernement met en avant la baisse du taux de couverture vaccinale et la réapparition de certaines maladies comme la rougeole pour justifier la disposition, insérée dans le projet de budget de la Sécurité sociale pour ...


PARIS (AFP) -  Les inquiétudes sur la politique familiale ont continué

Politique familiale: toujours des inquiétudes à l`Assemblée

PARIS (AFP) -  Les inquiétudes sur la politique familiale ont continué à se faire entendre vendredi à l`Assemblée, autour d`une mesure qui va provoquer une baisse de l`allocation versée aux parents de jeunes enfants à laquelle tous les groupes, hors LREM, se sont opposés.Un article du projet de budget de la Sécu prévoit, pour les enfants nés ou adoptés à partir du 1er avril 2018, de ramener les conditions de ressources et montants de l`allocation de base de la prestation d`accueil du jeune enfant (Paje) versée aux parents d`enfants de moins de trois ans, actuellement de 184 euros/mois, au niveau du ...


PARIS (AFP) -  L`Assemblée a voté jeudi soir la disparition progressive

L`Assemblée vote la suppression progressive du RSI, malgré les critiques sur la méthode

PARIS (AFP) -  L`Assemblée a voté jeudi soir la disparition progressive du décrié Régime social des indépendants (RSI), à partir du 1er janvier 2018 pour l`adosser au régime général, malgré des critiques à droite comme à gauche sur la méthode.L`article, inclus dans le projet de budget de la Sécurité sociale, a été voté par 80 voix contre 15 et 9 abstentions, après avoir été modifié à la marge en séance.La suppression de ce régime, plombé par de nombreux dysfonctionnements depuis sa création par la droite en 2006, était une promesse de campagne d`Emmanuel Macron. Une "période transitoire" de deux ans est ...


PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a de nouveau allégé jeudi la

Les députés allègent à nouveau la fiscalité sur les actions gratuites

PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a de nouveau allégé jeudi la fiscalité sur les actions gratuites, via un amendement de La République en marche au projet de budget de la Sécurité sociale, après un débat houleux dans l`hémicycle.La fiscalité sur les actions gratuites avait été réduite par la loi Macron de 2015, laquelle avait abaissé la contribution patronale à 20%. A l`initiative des députés PS, ce taux avait ensuite été rehaussé dans le budget 2017. L`amendement voté jeudi ramène à nouveau cette contribution patronale à 20%, sachant qu`elle est de zéro pour les sociétés n`ayant jamais versé de dividendes."La distribution d?actions ...


PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a voté jeudi des allègements pérennes

Fin du CICE: l`Assemblée vote des allègements pérennes de cotisations

PARIS (AFP) -  L`Assemblée nationale a voté jeudi des allègements pérennes de cotisations sociales pour les employeurs, pour succéder au crédit d`impôt compétitivité emploi (CICE), malgré des critiques à gauche comme à droite.Les députés ont voté dans le cadre du projet de loi de finances la fin au 1er janvier 2019 du CICE, l`une des mesures phare et controversées du quinquennat de François Hollande. Le projet de budget de la Sécu examiné depuis mardi par l`Assemblée prévoit, comme promis par le candidat Emmanuel Macron, sa transformation à la même date en une "baisse de charges claire et durable pour tous les ...


PARIS (AFP) -  La bataille autour de la hausse de la

Budget Sécu: la hausse de la CSG en ligne de mire à l`Assemblée

PARIS (AFP) -  La bataille autour de la hausse de la CSG, mesure phare du budget de la Sécu, se livre mercredi à l`Assemblée: le gouvernement défend une "transformation" pour redonner du pouvoir d`achat aux actifs, l`opposition fustige "un coup de poignard" aux retraités.Promesse de campagne d`Emmanuel Macron, cette augmentation de la contribution sociale généralisée est défendue par l`exécutif comme "un effort", principalement des "retraités les plus aisés", qui permettra de "récompenser le travail" par une baisse parallèle de cotisations sociales pour les salariés.Créée en 1991 par Michel Rocard, la CSG pèse sur toutes les catégories de revenus: salaires, retraites, revenus ...


PARIS (AFP) -  La ministre des Solidarités et de la Santé

Sécu: "des choix" en faveur du "pouvoir d`achat" et de la "solidarité

PARIS (AFP) -  La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a présenté mardi à l`Assemblée nationale son premier projet de budget de la Sécu qui "fait des choix" en faveur "du pouvoir d`achat des salariés" et aussi "de la solidarité". "Ces choix, les Français ont demandé, en juin dernier, au gouvernement et au Parlement de les porter", a rappelé la ministre depuis la tribune au sujet de ce projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018."C?est le choix du pouvoir d?achat pour les salariés, par la baisse des cotisations sociales" notamment, et "c?est le ...


PARIS (AFP) -  L`élection d`Emmanuel Macron avait suscité beaucoup d`espoir chez

Projet de budget 2018 de la Sécu: la déception des industriels de santé

PARIS (AFP) -  L`élection d`Emmanuel Macron avait suscité beaucoup d`espoir chez les industriels de santé, mais depuis fin septembre c`est la douche froide: pour eux, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018, discuté à partir de mardi à l`Assemblée nationale, ressemble trop à ceux du précédent quinquennat."Gestion très comptable et court-termiste", "décevant", "schizophrénie" entre les paroles et les actes, "efforts (demandés) disproportionnés": de conférences de presse en tables rondes, les mots tenus par le secteur vis-à-vis du projet de budget de la Sécu sont très durs.Dans ce PLFSS, la branche maladie de la Sécurité sociale ...


PARIS (AFP) -  Après les recettes de l?État, l`Assemblée nationale s`attaque

Le budget de la Sécu présenté à l`Assemblée

PARIS (AFP) -  Après les recettes de l?État, l`Assemblée nationale s`attaque mardi au budget de la Sécu 2018, le gouvernement parlant d`un budget de "responsabilité" et de "solidarité" quand la gauche et certains à droite dénoncent "l`injustice" de la hausse de la CSG.Sitôt le volet recettes du projet de loi de finances adopté en première lecture, ce qui doit être le cas mardi en milieu d`après-midi, les députés vont plancher sur les 57 articles du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), le premier du quinquennat Macron. Un millier d`amendements sont au menu jusqu`à vendredi, voire jusqu`au lundi ...


PARIS (AFP) -  Etape symbolique, le vote des recettes du premier

Vers un vote large à l`Assemblée pour le chapitre recettes du premier budget Macron

PARIS (AFP) -  Etape symbolique, le vote des recettes du premier budget du quinquennat Macron, avant le démarrage des débats sur le financement de la Sécu, s`annonce sans encombre mardi à l`Assemblée, mais la majorité reste confrontée à l`accusation persistante de "cadeaux aux riches".Ce scrutin, dans le sillage du vote sur la programmation des finances publiques jusqu`en 2022, va clore une semaine de débats passionnés sur plusieurs mesures emblématiques, comme la transformation de l`ISF en impôt sur la seule fortune immobilière ou la fin progressive de la taxe d`habitation pour 80% des ménages.Si socialistes, communistes et "Insoumis" voteront contre, comme le ...


PARIS (AFP) -  L`objectif d`une généralisation du tiers payant (dispense d`avance

L`Igas juge "irréaliste" la généralisation du tiers payant fin novembre

PARIS (AFP) -  L`objectif d`une généralisation du tiers payant (dispense d`avance de frais) à tous les patients fin novembre est "irréaliste" compte tenu de "freins techniques" et d`une confiance "encore trop fragile" des professionnels de santé, malgré des progrès, estime l`Igas dans un rapport consulté par l`AFP.La ministre de la Santé Agnès Buzyn, qui avait confié en juillet à l`Inspection générale des affaires sociales (Igas) la mission d`étudier la "faisabilité technique" de cette mesure sociale emblématique du quinquennat Hollande, avait déjà divulgué dimanche la principale conclusion de ce rapport en déclarant que "techniquement, le tiers payant généralisé n`est pas faisable au ...


PARIS (AFP) -  Le tiers payant

Tiers payant: "nous ne sommes pas prêts techniquement à l`étendre", affirme Buzyn

PARIS (AFP) -  Le tiers payant "fonctionne" pour les patients remboursés à 100% par l`Assurance maladie mais "nous ne sommes pas prêts techniquement à l`étendre", affirme dimanche au JDD la ministre de la Santé Agnès Buzyn, sans s`engager sur une date.La loi Santé votée sous le quinquennat Hollande prévoyait la généralisation obligatoire de la dispense d`avance de frais au 30 novembre, mais Emmanuel Macron avait promis, lors de la campagne présidentielle, de l`étendre en laissant le choix aux médecins de l`appliquer.Interrogée sur l`objectif qu`elle avait posé en août de rendre le tiers payant "généralisable", c`est à dire facultatif, "dans le courant ...


PARIS (AFP) -  Les députés ont voté mercredi en commission l`extension

Vaccins obligatoires: feu vert des députés en commission, après un vif débat

PARIS (AFP) -  Les députés ont voté mercredi en commission l`extension des obligations vaccinales pour les jeunes enfants, après un vif débat, certains élus, dont la LREM Blandine Brocard, mettant en avant le risque de renforcer la "défiance" des Français.La mesure, prévue dans le cadre du projet de budget de la Sécu pour 2018, le premier du quinquennat d`Emmanuel Macron, prévoit d`augmenter à onze le nombre de vaccins obligatoires à partir du 1er janvier, contre trois actuellement. Elle devra être revotée dans l`hémicycle, comme c`est d`usage pour les budgets.Le sujet a suscité quantité d`interventions en commission des Affaires sociales.La majorité des ...


PARIS (AFP) -  Les députés ont voté mardi soir en commission

Budget de la Sécu: hausse du prix du tabac et taxe soda votées par les députés

PARIS (AFP) -  Les députés ont voté mardi soir en commission la hausse du prix du tabac prévue par le projet de budget de la Sécurité sociale, jusqu`à 10 euros le paquet de cigarettes d`ici à fin 2020, dans un but affiché de santé publique.Le prix du paquet augmentera d`un euro en mars 2018, de 50 centimes en avril et novembre 2019, de 50 centimes en avril 2020 et de 40 centimes en novembre 2020, en vertu de l`article du projet de loi de financement de la Sécurité sociale adopté en commission des Affaires sociales. Est également prévue une convergence des ...


PARIS (AFP) -  Un débat sur l`universalité des allocations familiales

Allocations familiales: un débat "aura lieu", mais pas dans le cadre du budget

PARIS (AFP) -  Un débat sur l`universalité des allocations familiales "aura lieu, mais pas dans le cadre de la discussion budgétaire", indique vendredi la présidente LREM de la commission des Affaires sociales de l`Assemblée, Brigitte Bourguignon, le député Olivier Véran précisant qu`il s`agit d`analyser la politique familiale "dans son ensemble".Le groupe des députés La République en marche a décidé jeudi soir de ne pas soutenir la fin de l`universalité des allocations familiales que proposait une de ses membres à l`occasion de l`examen du projet de budget de la Sécurité sociale."Ce débat sur l`universalité des allocations familiales aura lieu, mais pas dans ...


PARIS (AFP) -  Le groupe des députés La République en marche

Le groupe des députés LREM ne soutiendra pas un changement des allocations familiales

PARIS (AFP) -  Le groupe des députés La République en marche ne soutiendra pas la fin de l`universalité des allocations familiales que propose une de ses membres à l`occasion de l`examen du projet de budget de la Sécu, a-t-on appris jeudi soir de sources parlementaires."Le groupe ne déposera pas d`amendement sur le sujet", a déclaré à l`AFP Thomas Mesnier, chef de file LREM sur ce texte budgétaire, qui va être examiné à partir de mardi en commission à l`Assemblée.Jeudi soir, les députés LREM se sont réunis durant trois heures pour statuer sur les amendements que doit soutenir le groupe majoritaire, en ...


PARIS (AFP) -  La suppression du régime de sécurité sociale des

Sécu: la suppression du régime étudiant est une "piste étudiée"

PARIS (AFP) -  La suppression du régime de sécurité sociale des étudiants fait partie des "pistes étudiées" par le gouvernement, qui souhaite réformer leur offre de soins et fera des "propositions" en ce sens dans les prochaines semaines, ont annoncé jeudi les ministres de la Santé et de l`Enseignement supérieur.Dans un communiqué commun, Agnès Buzyn et Frédérique Vidal indiquent qu`une "réflexion globale sur l`amélioration de l`offre de soins aux étudiants" est actuellement menée. "La suppression du régime de sécurité sociale des étudiants (RSSE) fait partie des pistes étudiées, de nombreux rapports ayant montré qu`il tendait à complexifier l`accès aux soins", expliquent-elles.Elles ...


PARIS (AFP) -  Des députés du groupe LREM comptent proposer des

Sodas, soins aux étrangers, crèches...: des pistes LREM pour le budget Sécu

PARIS (AFP) -  Des députés du groupe LREM comptent proposer des amendements au projet de budget de la Sécu, pour revoir la fiscalité sur les boissons sucrées, ouvrir un débat sur les soins des étrangers sans papiers ou sur les critères d`attribution des places en crèche.Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) sera examiné à partir de mardi en commission, et le groupe majoritaire doit décider sous peu des amendements qu`il portera.Le rapporteur Olivier Véran (LREM) plaide pour une modulation de la taxe sur les boissons en fonction de leur taux de sucre, comme en Grande-Bretagne par ...